Bannière

Restauration de la Rosace de la Cathédrale de Reims

Paragraphes

LE PROJET 

L’intervention sur l’étage de la rose qui commence, marque le début de la dernière phase de restauration de la façade occidentale de la cathédrale de Reims et vient achever les travaux menés, depuis une trentaine d’années sur cette façade, par l’Etat – ministère de la Culture et de la Communication.

Cette restauration concerne l’une des parties de la façade qui, avec le portail Nord, a le plus souffert de l’incendie du 19 septembre 1914. Après avoir détruit la toiture et entraîné l’effondrement des voûtes, l’incendie, provoqué par un bombardement, s’était étendu à un échafaudage en bois qui se trouvait autour de la tour Nord-Ouest, détruisant partiellement la moitié nord de cette élévation.

Le chantier, mené sous maîtrise d’œuvre de la Direction régionale des affaires culturelles de Champagne-Ardenne et sous maîtrise d’ouvrage de Lionel Dubois, architecte en chef des monuments historiques, se déroulera, de fin 2013 à 2016, en deux phases d’une durée estimée à 18 mois chacune. La première phase concernera essentiellement la statuaire et la pierre de taille autour de la rose et la seconde phase la restauration des vitraux. La campagne de travaux permettra de redonner toute sa lisibilité au programme iconographique, tout en conservant la trace visible, mais adoucie, des conséquences de l’incendie, qui viendra témoigner du souvenir de la guerre, au moment des célébrations du centenaire de 1914.

LA DESCRIPTION DES TRAVAUX

Mise en place d’un échafaudage de pied avec ascenseur sur façade occidentale permettant la dépose des statues pour en réaliser des moulages et leur mise en conservation. Ces installations permettront également d’approvisionner les 85 m3 de pierre de taille nécessaire à la restauration. Les parements en pierre de taille seront nettoyés par un système de peeling au latex afin de préserver au maximum l’épiderme de la pierre déjà fragilisé par le temps et les dommages liés à l’incendie. Ils seront ensuite rejointés dans la totalité. L’ensemble des sculptures seront restaurées, la grande majorité d’entre elles sculptées dans des blocs neufs après avoir réalisé un relevé par numérisation en 3D. Les statues originelles seront précautionneusement consolidées et stockées pour leur conservation.

Dans la seconde tranche de travaux, un échafaudage intérieur sera installé afin de permettre la dépose des vitraux. La rosace sera entièrement étayée pour pouvoir remplacer les pierres du réseau fracturées ou trop abîmées pour être conservées.

Département : Marne (51) Commune : Reims

Agence : LEON NOEL REIMS
Maitre d’ouvrage : Direction Régionnale des Affaires Culturelles de Champagne Ardennes
Maitre d’œuvre : Mr Lionel Dubois Architecte en Chef des Monuments Historiques